Tous les articles

6 déc. 2011 | LA CNIL : AUTORISATION DES TRAITEMENTS BIOMÉTRIQUES. par Jacqueline Maupeu Prouin

5 déc. 2011 | Publication du décret conférant le statut d'adjoint au gestionnaire par Sébastien REST

Le décret « relatif à l'organisation et au fonctionnement des établissements publics locaux d'enseignement » est publié au JO le samedi 3 décembre 2011 (AEF n°159100). Le texte « modifie la dénomination de l'adjoint du chef d'établissement et du gestionnaire, désormais désignés respectivement sous les termes de 'chef d'établissement adjoint' et 'adjoint gestionnaire' ». Il leur confère en outre la qualité de « membre de l'équipe de direction ». Le projet de décret avait été présenté en comité ministériel le 4 novembre 2010 (AEF n°140138) puis soumis au Conseil d'État. Le texte entre en vigueur le 4 décembre 2011. ADJOINT GESTIONNAIRE. L'article 1 indique que : « Dans ses fonctions de gestion matérielle, financière et administrative, le chef d'établissement est secondé par un adjoint gestionnaire, membre de l'équipe de direction, nommé par le ministre chargé de l'éducation ou l'autorité académique habilitée à cet effet, parmi les personnels de l'administration scolaire et universitaire ». L'adjoint gestionnaire « est chargé, sous l'autorité du chef d'établissement et dans son champ de compétence, des relations avec les collectivités territoriales et il organise le travail des personnels administratifs et techniques affectés ou mis à disposition de l'établissement », ajoute le décret. Le chef d'établissement peut déléguer sa signature à chacun de ses adjoints. « L'adjoint gestionnaire peut désormais, en cas d'absence ou d'empêchement du chef d'établissement, être nommé ordonnateur suppléant, sous réserve qu'il ne soit pas l'agent comptable de l'établissement », indique la notice du décret. CHEF D'ÉTABLISSEMENT ADJOINT. En outre, le texte précise que « le chef d'établissement est secondé dans ses missions par un chef d'établissement adjoint, membre de l'équipe de direction […]. Un professeur ou un conseiller principal d'éducation peut assurer à temps partiel ces fonctions d'adjoint ». De plus, « en cas d'absence ou d'empêchement, le chef d'établissement est suppléé par le chef d'établissement adjoint, notamment pour la présidence des instances de l'établissement ».

1 déc. 2011 | UN GUIDE SUR LE "COACHING" DANS LA FONCTION PUBLIQUE par Jacqueline Maupeu Prouin

21 nov. 2011 | DÉBAT : INDUSTRIELS – ACHETEURS : ORGANISÉ PAR LE GECO par Jacqueline Maupeu Prouin

9 nov. 2011 | DEMATERIALISATION : PREPARATION POUR 2012 par Jacqueline Maupeu Prouin

9 nov. 2011 | DES STEAKS HACHES NON CONFORMES A LA REGLEMENTATION par Jacqueline Maupeu Prouin

9 nov. 2011 | GEMRCN "NUTRITION" DEUXIEME MISE A JOUR par Jacqueline Maupeu Prouin

19 oct. 2011 | FÊTE DE LA GASTRONOMIE : LYCÉE MONTAIGNE DE BORDEAUX par Jacqueline Maupeu Prouin

FÊTE DE LA GASTRONOMIE : LYCÉE MONTAIGNE DE BORDEAUX

19 oct. 2011 | UN VADE-MECUM POUR MIEUX ACHETER LES LIVRES par Jacqueline Maupeu Prouin

5 oct. 2011 | REGLES D'APPLICATION DU DECRET RESTAURATION SCOLAIRE par Jacqueline Maupeu Prouin

REGLES D'APPLICATION DU DECRET RESTAURATION SCOLAIRE

5 oct. 2011 | LA QUALITE NUTRITIONNELLE EN RESTAURATION COLLECTIVE par Jacqueline Maupeu Prouin

LA QUALITE NUTRITIONNELLE EN RESTAURATION COLLECTIVE

13 sept. 2011 | GEMRCN "NUTRITION" par Jacqueline Maupeu Prouin

MISE A JOUR DE LA RECOMMANDATION DU GEMRCN RELATIVE A LA NUTRITION. Elle a été validée par le Conseil Scientifique de l'OEAP (Observatoire économique de l'achat public placé auprès duministère chargé de l'économie) le 15 juin 2011. Pour la population scolaire, la recommandation du GEMRCN demeure un guide pratique permettant de veiller à la qualité nutritionnelle des repas servis. L'AJI, membre du groupe de travail a apporté son concours à la rédaction de la recommandation.

18 mai 2011 | LES VERIFICATIONS REGLEMENTAIRES PORTANT SUR LES ASCENSEURS

L' Arrêté du 29 décembre 2010 relatif aux vérifications générales périodiques portant sur les ascenseurs et les monte-charges ainsi que sur les élévateurs de personnes n'excédant pas une vitesse de 0,15 m/s, installés à demeure, et modifiant l'arrêté du 1er mars 2004 modifié relatif aux vérifications des appareils et accessoires de levage est publié sur le site Légifrance. Comment interpréter les dispositions ?

19 avr. 2011 | OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DE L'ACHAT PUBLIC par Jacqueline Maupeu Prouin

19 avr. 2011 | SPECIAL ENQUETE " ACHETEURS " par Jacqueline Maupeu Prouin

19 avr. 2011 | GALE : RECRUDESCENCE EN FRANCE par Jacqueline Maupeu Prouin

11 mars 2011 | procédure des avances pour menues dépenses par JM NOUAZE

Les avances pour menues dépense (maximum de 300€) doivent faire l'objet d'un suivi qui permmete aussi bien de vérifier facilement ces avances au moment des contrôles mensuels de balance que de connaître précisément l'utilité de telle ou telle avance en lisant directement le "chiffre d'affaire" de chaque avance. Une subdivision du 548 par avance s'impose et les écritures suivantes doivent être mises en oeuvre pour atteindre un tel but. la tâche peut paraître lourde alors qu'il ne s'agit que d'automatisme à acquérir.

8 mars 2011 | FICHE PROCEDURE CARTE "INVITES" par JM NOUAZE

Quand un établissement fonctionne avec un système de contrôle d'accès électronique par carte au restaurant scolaire , se pose toujours le problème de la prise en charge des invités de l'établissement. Le plus simple semble être la mise en place d'une carte "INVITES" alimentées par les frais de réception au travers d'une procédure de dépense avant ordonnancement selon un schéma d'écritures développé dans le fichier ci-joint. le montant à créditer sur la carte dépend de la fréquence de ces invitations afin de ne pas avoir à réaliser ces écritures trop souvent.

26 janv. 2011 | SEL ET SANTE par Jacqueline Maupeu Prouin